La nouvelle manière de servir le vin à Buenos Aires

25Le vin a cessé d’être un produit “vieux”, son image a changé, le public s’est rajeuni et ceci pour différentes raisons… En premier lieu, le vin a été reconnu – bu avec modération – bénéfique pour la santé; c’est le fameux “french paradox”: les Français auraient moins de problèmes cardio-vasculaires entre autres grâce à leur habitude de boire du vin rouge. Le vin en a été presque promu “alicament” car allongerait aussi l’espérance de vie(*)! De quoi, encourager la consommation!

La qualité générale des vins argentins a été grandement améliorée en particulier grâce aux investissements étrangers, en œnologie, valorisation des terroirs et culture des vignobles. Des efforts en marketing ont en outre rendu aussi les produits plus alléchants et ont su changer l’image du vin.

De plus, la crise argentine a eu une conséquence positive: la fin du  » 1 pour 1 » a rendu les produits importés hors de portée des portefeuilles et a permis de valoriser les produits du terroir, en particulier les produits prestiges qui sont enfin découverts par le marché local (“Alto” de Bodega Alta Vista, Achaval Ferrer, Catena Zapata, “Q” de Zuccard.. etc, etc…. ).

Les consommateurs ont une meilleure connaissance des vins, ils sont prêts à déguster les produits provenant de nouvelles caves, de cépages moins traditionnels (syrah par exemple) ou de nouvelles régions (la Patagonie).

Enfin, la distribution s’est améliorée sur le marché: dans les boutiques traditionnelles, on peut désormais y boire un verre, suivre une “charla” oenologique, et même manger un plat afin d’accompagner son verre. De nouveaux restaurants de même que les « boutiques-gourmets » ont su trouver leur place.

(*) La Nación: lundi 25
août page 19

DES BARS À VINS

Traiteurs ou vinothèques qui offrent des vins au verre et des grignotages pour les accompagner :

– Baar: Av Santa Fe 892. Wine bar, vinothèque et café. Happy hour de 19 à 23 heures les mercredis et jeudis.

– Epicureo: Soldado de la Independancia 851 – 4742 8108, verre au vin, épicerie fine, cave à vin et à cigare. Possibilité de déjeuner.

– Pura Casta: La Pampa 3388, Belgrano R. – 4554 8085 Grand choix de vins dans une toute petite boutique. Possibilité de dégustation.

– Uva Mystic: Av. Libertador 13938. Caviste-wine-bar, organise aussi des dégustations pour ses clients.

– Valenti: un classique en matière de traiteur, Vuelta de Obligado 1820, on peut y déguster un verre de vin et grignoter des sandwiches gourmets ou autre picada.

– Winery: Av. del Libertador 500, Paseo de la Recova (et succursales) – Grands choix de vins, on peut y prendre un verre, déjeuner ou simplement y prendre un café.

Quelques restaurants à la carte où l’on peut boire des vins au verre :

– Gran bar danzon: Libertad 1161, Barrio Norte – 4811 1108

– O’ Farell: Av del Libertador 15274 – Acassusso – 4742 4869

– Arguibel wine, food & artd: Arguibel 2826, Las Cañitas– 4899 0070

– Le Sud: Arroyo 841 (Sofitel), Plaza san Martín – 4131 0130

Où améliorer ses connaissances œnologiques :

– Escuela argentina de sommeliers : Arenales 1415, (8ème étage), tél. 4815 9313– www.sommeliers.com.ar

– Escuela argentina de vinos : Gorostiaga 1693. tél. 4775 3812 – www.eravinos.com.ar

– Centro de enólogos de Buenos Aires : Araoz 1195, tél. 4774 8002

Partager sur