Evénements pour l’année 2004

1Voici un large panorama des activités culturelles de toute l’année 2004…

Côté Services culturels

Tout d’abord énumérons les grands événements programmés en partenariat avec divers organismes ou institutions :

•Une grande exposition: La terre vue du ciel. Il s’agit de remarquables photos géantes de Yann Arthuis Bertrand qui devraient exposés sur la Plaza San Martín en avril et mai.

•En avril, deux représentations du ballet Preljocaj au Teatro General San Martín.

•En juin-juillet, reprise de « Oh ! les beaux jours » de Samuel Beckett, toujours au San Martín, avec également Marilú Marini, mais cette fois en espagnol.

•Au Colón, le 14 septembre récital de piano d’Alexandre Tharaud dans le cadre de la programmation de « Festivales Musicales« .

•Les 22 et 25 septembre concerts du grand ensemble français de musique baroque « Les arts florissants« , avec le Mozarteum.

•En novembre la clôture à Buenos Aires du festival de spectacles français et latino-américains « Tintas frescas » en partenariat avec la ville de Bs As.

D´autre part, un cycle de philosophie française contemporain s‚étendra de mai à novembre avec un invité par mois dans le cadre de conférences publiques gratuites qui se tiendront à la Biblioteca Nacional. Ce programme est organisé en partenariat avec la Biblioteca nacional, le C.F.A.(2), l’Alliance française et des philosophes argentins, entre autres.

De la même façon, plusieurs experts invités spécialement dans le cadre de divers événements, visiteront Buenos Aires ou la province. Voici quelques noms : Christine Hélot, de l’ Institut universitaire de formation des maîtres de Strasbourg, invitée au premier symposium sur le bilinguisme et l’éducation bilingue en Amérique latine qui se tiendra à Buenos Aires du 1er au 3 avril, Elisabeth Rudinesco, invitée spéciale au Salon international du livre de Bs As (avril-mai), Jean-Louis Bracco et Patrick Chardenet assisteront au Congrès national des professeurs argentins de français -langue étrangère- qui se déroulera du 22 au 24 septembre à Córdoba.

Dans le cadre de l’audio-visuel :

Des spécialistes français sont invités aux principaux événements du cinéma argentin festivals de Mar del Plata (11 au 20 mars) ou de Buenos Aires du 14 au 25 avril. De même, des argentins professionnels du cinéma iront en France. En avril de jeunes producteurs argentins prendront part à un séminaire qui se déroulera à Nantes. Dans le cadre d’un accord de co-production franco-argentin, se réalisera une sélection de 1 ou 2 films argentins qui seront présentés en mai à la compétition officielle du festival de Cannes.

Sont également au programme des cycles tel que celui sur le cinéma policier français, ou l’accompagnement de la sortie de films français. Et bien sûr dans le courant du second semestre l’incontournable Prix Méliès, le concours de référence en Argentine pour les courts-métrages, organisé en partenariat avec l’Alliance Française, le magazine « Haciendo Cine » et des entreprises comme Kodak et Cinecolor.

Côté Alliance Française

L’Alliance française tient à souligner que la politique culturelle de l’institution est focalisée autour de 3 grands axes : débat d’idées, cinéma et musique. Ses objectifs sont clairs et les actions programmées en conséquence s‚adressent à deux publics au profil bien déterminé : jeunes et intellectuels, entre 20 et 40 ans.

• Débats d’ idées : de nombreuses conférences et tables rondes sont prévues avec la participation de penseurs français.

• Cinéma : le cycle de projection de films français continue, tous les mardis et l’entrée est gratuite.

Egalement au programme le partenariat avec le magazine spécialisé « Haciendo ciné » et la projection deux fois par mois en avant-première de films du cinéma indépendant argentin. Enfin en collaboration avec le SCAC (3) réalisation de séances d’avant-première pour la projection de films français.

• Musique actuelle : L’Alliance, en synergie avec le SCAC, à organisé un cycle de concerts « Traducciones » en hommage à des musiciens et des compositeurs français dont les compositions seront jouées par des groupes musicaux argentins de renom.

Chaque concert sera enregistré et en fin d’année la compilation distribuée gratuitement en Argentine et en France. L’Alliance bénéficie pour cette diffusion de l’appui financier de l’entreprise Sofrecom. Dans la même ligne une série de grands concerts seront organisés -toujours en partenariat avec le SCAC et avec la revue « Les Inrockuptibles ».

Avec la collaboration de la société EMI, des avant-premières de DVD musicaux seront écoutées à l’Alliance.

(1) Note du rédacteur : Les mêmes photos ont été accrochées sur les grilles du jardin du Luxembourg à Paris, il y a 2 ou 3 ans.
(2) C.F.A. : Centro Franco-Argentino de Altos Estudios, Universidad de Buenos Aires.
(3) SCAC : Service de coopération et d’action culturelle.

Partager sur