Rugby : victoire des Bleus sur les Pumas

« Il fallait gagner » expliquait Bernard Laporte, entraîneur du XV de France, après la victoire contre les Pumas. De fait, une défaite aurait été le pire des scénarios après l’humiliation subie – 3-47 à Lyon puis 11-23 au Stade de France – face aux All Blacks. Les Bleus avaient été battus lors des quatre dernières rencontres contre l’Argentine, qu’ils retrouveront le 7 septembre prochain pour le match d’ouverture de la coupe du monde 2007 qui se déroulera en France.

2012-11-17T205006Z_1948551971_LR1E8BH1LV8TZ_RTRMADP_3_RUGBY-FRANCE-ARGENTINA_0

Cette fois-ci les Français se sont montrés « plus créatifs, plus enthousiastes« , selon les mots du capitaine Ibañez, et malgré l’ouverture du score pour les Argentins par Todeschini à la 9ème minute (0-3), ils terminaient la première période avec une avance de huit points grâce à deux essais de Dominici et Fritz. A la 50ème minute, après un nouvel essai de Dominici, une pénalité de Yachvili portait le score à 27-9. Dès lors, les Bleus baissaient de régime, payant sûrement la dépense physique des deux matchs précédents. A nouveau concentrés, les Pumas recollaient au score grâce aux essais de Longo et Juan Hernandez et auraient même pu l’emporter si Betsen n’avait pas contré un drop de Contepomi dans les toutes dernières minutes.

Pour la France, cette courte victoire ne rassure pas, et même confirme qu’il reste du travail à faire (notamment au niveau physique) avant de pouvoir rivaliser avec la meilleure équipe du monde, la Nouvelle-Zélande. Même si elle peut être déçue de n’avoir pas gagné à Paris, l’Argentine en revanche a montré pendant ce mois de novembre qu’elle avait beaucoup progressé, l’emportant en Italie (23-16) juste après sa victoire historique en terres anglaises (25-18).

François Daireaux

Partager sur
Mots-clés: