Le mime est mort

Né le 22 mars 1923 à Strasbourg (Bas-Rhin), Marcel Marceau, dit le mime Marceau, était un des artistes français les plus connus dans le monde, notamment aux États-Unis, au Japon, en Amérique du Sud et en Chine.

bip_fenetre

Il avait porté l’art du mime à son plus haut niveau en promenant à travers le monde le personnage de Bip qui l’avait rendu célèbre.

D’allure toujours frêle, mais d’une grande vivacité, il a été à l’origine d’une renaissance après 1945 de l’art de la pantomime, influencée par la « Commedia dell’Arte« , après deux décennies d’effacement par le cinéma muet où prévalait le génie de Charlie Chaplin, Buster Keaton ou Laurel et Hardy.

De 1969 à 1971, Marceau avait animé l’Ecole internationale de mime, puis créé l’Ecole internationale de mimodrame de Paris en 1978.

Communiqué du Président de la République :

« Je tiens à rendre à Marcel Marceau un hommage dicté par l’émotion, l’admiration et le respect. Animé par un engagement profond au service de son art, Marcel Marceau a porté au plus haut les arts de la scène. Il a offert à cette discipline toute d’exigence et de perfection, une reconnaissance sans précédent faisant de Bip un personnage connu et aimé de tous les Français. Avec Marcel Marceau, la France perd un de ses ambassadeurs les plus éminents. Il restera présent parmi nous grâce à son souci de l’enseignement et de la transmission »

François ELDIN