De la coiffure de mode au volontariat de quartier

téléchargementEnviron une fois par mois, il va couper les cheveux non pas à ses clients, mais gratuitement aux enfants d’un quartier pauvre réunis dans un « comedor » (sorte de soupe populaire) pour les enfants.

Le « comedor » se situe à San Fernando, près de Tigre, et s’appelle Juntos Para Crecer. Il nourrit environ 120 enfants défavorisés du quartier, du lundi au vendredi, au petit-déjeuner, au goûter et au dîner.

Un des autres objectifs de ce « comedor » est d’éduquer ces enfants. En effet, la seule « exigence » en contre partie de la nourriture offerte est d’être inscrit à l’école. Et les volontaires aident souvent les enfants à faire leurs devoirs. Josiane Thierry, qui s’occupe du « comedor », tente aussi de trouver des habits et même des sponsors si l’opportunité se présente. Certains samedis, c’est elle même qui amène le déjeuner.

Le volontariat destiné aux enfants est quelque chose que Franck Mouillard avait déjà pratiqué auparavant et qu’il cherchait à refaire à Buenos Aires. Sa rencontre avec Josiane Thierry, il y a deux ans, a été déterminante. Elle lui proposa de le faire différemment. En pratiquant son métier : couper les cheveux.

C’est ainsi que, quelques semaines plus tard, il s’est retrouvé face à ces gamins aux yeux remplis de questions et d’appréhension. Depuis, l’expérience s’est répétée de nombreuses fois et il est maintenant reçu avec des sourires, de l’enthousiasme et de l’affection…

« joindre la passion pour la coiffure et le plaisir de donner du temps aux enfants »

Franck Mouillard qui, à 35 ans, a passé vingt ans de sa vie dans le métier voulait « joindre la passion pour la coiffure et le plaisir de donner du temps aux enfants ». Après avoir travaillé dans le monde des modèles argentines, en particulier avec Nicole Neumann, il a voulu entamer une carrière à son propre compte en se déplaçant à domicile avec tout son matériel, demandant à ses clients simplement « une chaise, de l’espace et de la lumière ». Il travaille beaucoup avec les ambassades et les milieux du luxe, se déplace chez les particuliers et même dans des bureaux avec comme objectif de réaliser la coupe correspondant le mieux à la morphologie de chacun.

Son but est de pouvoir gagner suffisamment d’argent pour pouvoir trouver le temps nécessaire à l’exercice de son volontariat avec les enfants. Il estime que ceux-ci lui « rendent ce qu'[il] leur donne au centuple ».

– Comedor « Juntos Para Crecer »
Chacabuco 4035
San Fernando
CP 1646

– Josiane Thierry – 4515-2800

– Franck Mouillard
Coupe et coiffure homme : 50 pesos – Coupe et coiffure femme : 80 pesos – 4813-7268
15-6473-1959

Gaspard Sebag

Partager sur