L’immigration française en Argentine

L’immigration française était à l’honneur lors des célébrations du 14 juillet. Un ouvrage sur ce thème a été offert à l’ambassade de France. Petite présentation du livre.

Cartel_Pigüé_estacion

L’immigration française en Argentine était à l’honneur lors des célébrations du 14 juillet. Un livre sur ce thème a été offert à l’ambassade de France. Petite présentation de l’ouvrage.Les personnalités invitées à la réception officielle du 14 juillet à l’ambassade de France ont eu la bonne surprise de recevoir en cadeau un exemplaire du très bel ouvrage, « L’immigration française en Argentine » publié en hommage au Professeur Ochoa de Eguileor, aujourd’hui décédé, qui avait organisé, en juillet 2003, une exposition consacrée à ce sujet au Musée National de l’Immigration dont il était le directeur.

La première partie de ce livre traite de la colonie française de Pigüé, de l’influence française en Argentine dans les domaines de l’éducation, de l’économie, du journalisme, du transport aérien et de l’agro-alimentaire, passe en revue les différentes institutions françaises créées dans le pays et présente l’histoire de cinq familles d’immigrants français : les familles Payrer, Daireaux, Hary, Capelle et Moreau- Evrard.

La seconde partie traite de l’influence française dans le domaine des arts plastiques, de l’architecture, de la science et de la culture des élites et comprend la reproduction des textes des conférences données lors de cette exposition sur des sujets aussi divers que l’immigration française en Argentine de 1850 à 1914, l’immigration du Sud Ouest de la France, l’histoire du Centre basque-français, les investissements français de 1880 à 1914, l’immigration française à Rosario et sur le territoire de La Pampa et la presse française publiée en Argentine.

François Eldin