Explosion musicale à Buenos Aires

Chaque lundi soir de l’année, on assiste à un grand remue-ménage dans le quartier d’Abasto. Pendant presque deux heures, le groupe de percussion « La Bomba de Tiempo » prend possession du centre Culturel Konex. Accrochez vous, ça décoiffe!

La Bomba de Tiempo

La Bomba de Tiempo

Il est 20h00 et la foule s’amasse dans la cours extérieure du centre culturel Konex. Dans une ambiance qui s’échauffe peu à peu, 17 musiciens investissent la grande scène tous vêtus à l’identique de combinaisons oranges. Sur cette scène on observe des percussions de toutes sortes : djembés, congas , maracas… ainsi qu’un dispositif audio visiblement très performant. Tout est mis en place pour envoyer les décibels dans tout le quartier d’Abasto!

Après que chacun ait rejoint son instrument fétiche sagement, Santiago Vasquez, le leader du groupe, vient se positionner au devant de la scène dos au public. On sent très vite que ce calme protocolaire apparent ne va plus durer très longtemps. En effet, trois signes de la mains de Santiago suffisent pour briser le silence qui s’était installé parmi les spectateurs. Quelques secondes plus tard les ondes sonores de la Bomba de Tiempo envahissent déjà les oreilles d’une foule qui, sans se rendre compte, dansera pendant deux heures au compas des rythmiques les plus effrénées.

« Les musiciens commencent à jouer sans savoir ce que vont faire leurs partenaires« 

La Bomba de Tiempo est une véritable mosaïque culturelle et on remarque que musicalement le groupe est très hétéroclite. Il mélange les percussions venues d’Afrique et d’Amérique centrale avec de la samba brésilienne et parfois même du folklore argentin. Rien d’anormal lorsqu’on voit que les musiciens proviennent de tous les horizons, d’Argentine jusqu’en Afrique. Mais avant tout, le style propre à la Bomba c’est l’improvisation. Comme l’explique Santiago Vasquez: « Les musiciens commencent à jouer sans savoir ce que vont faire leurs partenaires« . Toute la magie se trouve entre les mains des chefs d’orchestres qui se succèdent tour à tour pour accorder, combiner ou stopper brusquement les rythmes de chaque musiciens.

Pour le plaisir d’une foule essentiellement jeune, composée entre autres d’étudiants ou de voyageurs venus de tous les continents, cette représentation unique fait le plein chaque lundi au centre Kultural Konex. Et ce n’est pas la pluie qui éteindra la mèche de la Bomba car le spectacle à lieu dans toutes les conditions météorologiques. Qu’importe le temps lorsqu’on se trouve submergé par la déflagration acoustique et les ondes positives de la Bomba de Tiempo!

Partager sur