Tour d’horizon des mesures proposées par les candidats à l’élection présidentielle de 2017

Trait-d’Union présente une brève synthèse des mesures phare des cinq favoris selon les sondages, François Fillon, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, concernant les trois domaines principaux que sont : modèle de société, économie et place de la France dans le monde. Certains points se retrouvent chez plusieurs candidats, d’autres par contre peuvent être diamétralement opposés. Concrètement, que proposent donc les cinq principaux présidentiables – présentés par ordre alphabétique- pour le futur quinquennat ?

candidatohamonBenoît Hamon, … Faire battre le coeur de la France 

La personne

Benoît Hamon est né dans le Finistère, pourtant c’est loin de ses terres bretonnes que le candidat socialiste a grandi, puisqu’il fait ses petites classes à Dakar, dont il avoue garder de bons souvenirs. De retour en France, il obtient une licence d’histoire, et débute en politique, en intégrant le Mouvement des Jeunes Socialistes, dont il finira par être le président. Côté vie personnelle, il reste très discret « A part mes potes, personne ne connaît ma femme» se plaît-il à dire. Il est pacsé avec Gabrielle Guallar, employée au secrétariat général de LVMH, avec qui il a eu deux filles.

Après des débuts difficiles en politique, sa carrière est lancée suite à la défaite de la droite au premier tour des élections présidentielles de 2002. Il enchaîne les postes à responsabilités et gravit les échelons ; d’abord député européen puis porte-parole du Parti socialiste, il sera ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche en 2014, mais seulement pour une courte durée. En effet, il sera évincé pour non solidarité avec le gouvernement et deviendra le premier ministre de l’éducation nationale à ne pas faire la rentrée. Aujourd’hui, il est conseiller municipal à Trappes et a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle en août 2016.

Propositions

Le candidat du PS mise une bonne partie de son programme sur l’écologie. Il souhaite intégrer la préservation de l’eau et de l’air dans la Constitution et prévoit entre autres l’interdiction des perturbateurs endocriniens, la sortie du diesel en 2025 et la sortie du nucléaire en 25 ans, en misant sur les énergies renouvelables. Nombre de ses propositions impliquent une harmonisation des traités européens qu’il veut renégocier afin d’aller vers plus d’égalité entre les différents États-membres.

Au niveau international, Benoît Hamon assume une position pragmatique quant à la place que doit tenir la France dans le monde. Il souhaite réaffirmer le soutien à l’ONU, le maintien dans l’OTAN et se montre hostile à la politique de Vladimir Poutine. Il désire la création d’un office mondial des biens communs protégeant l’eau, l’air, l’espace et la biodiversité. Face à la montée de l’islamisme, il prône le renforcement des services de renseignement. Sur le sol français, il souhaite rétablir une véritable police de proximité afin de lutter contre les problèmes de sécurité. Pour les enfants, il envisage l’école obligatoire dès l’âge de 3 ans et des créations de 40000 postes d’enseignants au cours du quinquennat.

Côté économie, sa proposition principale est la « fameuse » mise en place du revenu universel ainsi qu’une hausse de 10% du RSA (allocation-chômage). Il souhaite octroyer 50% du marché public aux TPE/PME et rediriger les objectifs du CICE (Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi). Il propose de réduire le temps de travail hebdomadaire à 32h en laissant toutefois la possibilité de négocier ce sujet entre employeurs et salariés. Il prévoit de réformer l’imposition sur le patrimoine et de lutter contre la fraude fiscale, ainsi que taxer les bénéfices et « super-profits » des multinationales et des banques.

Benoît Hamon, souhaite également instaurer un « 49.3* citoyen » via des assemblées constituantes. À terme, il veut marquer un passage vers une 6ème République.

* « 49.3 » : article de la Constitution permettant au premier ministre de prendre des mesures sans passer par l’approbation de l’Assemblée nationale

Sources :

https://www.benoithamon2017.fr/2017/03/16/mon-projet-pour-faire-battre-le-coeur-de-la-france/

https://atelier.leparisien.fr/tableau-de-bord-presidentielle-2017/programmes#

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/03/20/presidentielle-quels-sont-les-programmes-des-cinq-principaux-candidats_5097681_4854003.html