Tour d’horizon des mesures proposées par les candidats à l’élection présidentielle de 2017

Trait-d’Union présente une brève synthèse des mesures phare des cinq favoris selon les sondages, François Fillon, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, concernant les trois domaines principaux que sont : modèle de société, économie et place de la France dans le monde. Certains points se retrouvent chez plusieurs candidats, d’autres par contre peuvent être diamétralement opposés. Concrètement, que proposent donc les cinq principaux présidentiables – présentés par ordre alphabétique – pour le futur quinquennat ?

candidatalepenMarine Le Pen …Remettre la France en ordre

La personne

Née le 5 août 1968 à Neuilly-sur-Seine, Marine Le Pen a été élevée dans le giron du Front National, le parti de son père estampillé d’extrême-droite. À 18 ans, elle adhère au parti en raison de son désir d’union familiale contre l’adversité, puis s’y implique très vite. Après des études de droit, elle devient avocate au barreau de Paris.

Sa carrière dans la profession a été courte. C’est en 1998 qu’elle fait ses premiers pas en politique lorsqu’elle devient conseillère régionale du Nord-Pas-de-Calais. Elle gravit ainsi les échelons du Front National jusqu’à en devenir la présidente en 2005. Dans la lignée de son père auquel on l’identifie beaucoup, elle s’est souvent exprimée de manière virulente sur des sujets tels que la place des étrangers, des femmes, des homosexuels. Marine Le Pen s’est déjà présentée à l’élection présidentielle de 2012 :  elle était arrivée en 3ème place avec 17% des voix. Pour cette nouvelle campagne, le nombre de ses partisans s’est aujourd’hui décuplé. Il apparaît néanmoins que sa campagne est entachée par diverses affaires judiciaires, notamment de financements illégaux ou plus récemment de détournement de fonds publics.

Propositions

Climato-sceptique, la candidate d’extrême-droite veut quant à elle maintenir les centrales nucléaires, stopper le développement de l’éolien et créer un plan stratégique d’investissement pour l’exploitation de la mer. Quant à l’Europe, elle propose la réalisation d’un référendum sur le maintien de la France dans l’union Européenne. Elle désire sortir de l’espace Schengen et revenir à une monnaie nationale dévaluée par rapport à l’euro, sans pour autant abandonner l’euro. Elle souhaite mettre fin au partenariat avec l’OTAN et se rapprocher de la Russie ainsi que resserrer les liens entre la France et les pays francophones.

La lutte contre le terrorisme est un point important : déchéance de la nationalité, la suppression du droit du sol, la fermeture des mosquées extrémistes, la multiplication des effectifs de police et des militaires, mesures accompagnées d’une hausse du budget de Défense jusqu’à 2% du PIB.

Marine Le Pen veut instaurer un patriotisme économique en France : elle veut avantager les entreprises françaises en taxant à 35% aux frontières les entreprises délocalisatrices. Elle compte réduire les charges sociales des PME et TPE, renforcer la priorité d’embauche aux Français. Elle souhaite maintenir la plupart des taxes à leur niveau actuel. Côté sécurité sociale, fidèle à son principe de « priorité nationale », elle désire garantir la sécurité sociale à tous les Français et durcir les conditions d’accès à une couverture médicale publique pour les étrangers. L’âge légal de départ à la retraite serait abaissé à 60 ans.

Pour ce qui est de la justice, qu’elle trouve trop laxiste, elle souhaite rétablir les peines planchers, supprimer les remises de peine automatiques, instaurer une perpétuité incompressible.

La candidate du Front National fonde aussi son programme sur l’école : elle veut recentrer le primaire sur les enseignements « fondamentaux », en consacrant notamment la moitié du temps à l’enseignement du français et en supprimant l’enseignement des langues et cultures d’origine.

Quant aux Français de l’étranger, Marine Le Pen leur propose une priorité d’embauche sur le marché français du travail, menace de supprimer les doubles nationalités extra-européennes ainsi que l’automaticité des naturalisations par mariage.

Sources :

https://www.marine2017.fr/programme/

https://atelier.leparisien.fr/tableau-de-bord-presidentielle-2017/programmes#

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/03/20/presidentielle-quels-sont-les-programmes-des-cinq-principaux-candidats_5097681_4854003.html