Remise de prix de la 7ème édition du Festival LatinArab

Mercredi 13 septembre, la cérémonie de clôture et de remise de prix de la 7ème édition du Festival international de cinéma LatinArab s’est déroulée dans l’auditorium de l’Alliance Française de Buenos Aires.

A l’occasion de cette remise de prix, les ambassadeurs de Tunisie et du Liban étaient présents ainsi qu’une représentante de l’organisation « Médecins Sans Frontières ». Aux côtés des responsables du festival – les directeurs exécutif Edgardo Bechara ElKhoury et artistique Christian Mouroux-, et de quelques uns des candidats récompensés, se trouvait la responsable culturelle de l’Alliance, Caroline Coll, en représentation de l’institution. Après la projection d’une vidéo reprenant les temps forts du festival, plusieurs invités se sont succédés au micro ; la responsable culturelle a, au nom de l’Alliance, affirmé, qu’ en tant que fervente défenseur d’un cinéma équitable et multiculturel, elle était prête au nom de l’institution à renouveler l’expérience en 2018. A suivi la projection d’une vidéo réalisée par l’association partenaire du festival « Tres Culturas del Mediterráneo » qui promeut la diversité culturelle de la région méditerranéenne, puis l’intervention de la représentante de l’organisation « Médecins Sans Frontières » illustrée par un court-métrage insistant sur la terrible situation des migrants et réfugiés en Méditerranée. Christian Mouroux et Edgardo Bechara ElKhoury se sont quant à eux référés à l’importance du Festival LatinArab, unique festival ayant pour but de développer une coopération « Sud-Sud », faire connaître la culture arabe dans le monde et lutter contre la xénophobie et ont conclu en remerciant les différents sponsors et les soixante membres du staff du Festival.

Plusieurs prix ont été décernés parmi lesquels le « Prix du Meilleur court-métrage arabe » pour « Kindil El Bahr » de Damien Ounouri et le « Prix du Meilleur long-métrage arabe » pour « Tramontane » de Vatche Boulghourjian. En l’absence du réalisateur, c’est l’Ambassadeur du Liban qui a reçu le prix lui revenant. Un autre cinéaste, Lofti Achour s’est vu remettre des mains de l’Ambassadeur de Tunisie le « Prix CineFértil » au nom de la promotion pour la diversité culturelle, ce dernier a dans son discours insisté sur sa foi dans une collaboration Sud-Sud.

Faustine Luneau

Photo : Christian Mouroux, Directeur artistique, et Edgardo Bechara ElKhoury, Directeur exécutif du Festival LatinArab