Paula Forteza

Paula Forteza, députée des Français établis à l’étranger pour la deuxième circonscription -Amérique Latine Caraïbes- en visite à Buenos Aires

Pour sa première visite à Buenos Aires depuis son élection, la députée Paula Forteza a été reçue par l’ambassadeur, Pierre-Henri Guignard, à l’ambassade, au cours d’une réception donnée en son honneur, mardi 21 novembre. Le Consul Général Julien Bouchard, ainsi que de nombreux représentants de la communauté française assistaient à cette réception. Après une brève introduction, l’Ambassadeur a cédé la parole à l’invitée d’honneur, qui est revenue sur son parcours, depuis ses débuts en politique jusqu’à ce jour. Elle a, également, esquissé ses projets pour son mandat, et remercié les membres de son équipe qui l’accompagnaient.

La jeune députée franco-argentine est ancienne élève du lycée franco-argentin « Jean Mermoz », diplômée de l’Université Torcuato di Tella et de Sciences Po Paris. Elle a fait ses premiers pas en politique en 2007, alors qu’elle était encore étudiante, en participant à la création d’une section du parti socialiste français en Argentine. Comme beaucoup de jeunes de son âge, elle s’est rapidement détournée du parti traditionnel et a  rejoint le groupement En Marche ! dès sa création.

Jeune et en phase avec les problématiques modernes, Paula accorde une grande importance à la modernisation et à la transparence de la vie politique, notamment par le biais du numérique. Après une brève expérience à la mairie de Buenos Aires, elle intègre en 2015 pour deux ans Etalab, mission chargée de la politique d’ouverture du gouvernement français et de l’aide aux administrations dans la transparence de leurs données publiques, s’occupant principalement de la question de la publication des dépenses de l’administration. Elle fait d’ailleurs aujourd’hui partie des rares parlementaires qui n’ont pas attendu de réforme législative pour faire preuve de transparence dans l’utilisation de leur IRFM (Indemnité Représentative de Frais de Mandat), affichant publiquement sur son site chacune des dépenses engagées.

En mai 2017, alors à la tête d’une récente entreprise spécialisée dans les stratégies et pratiques d’ouverture, elle est appelée par La République En Marche ! à se présenter aux élections législatives de juin comme députée pour la deuxième circonscription pour représenter les Français établis à l’étranger d’Amérique Latine et des Caraïbes. Elle gagne dans cette circonscription avec 43% des voix au premier tour puis 60% au second tour, devant le député sortant Sergio Coronado (France Insoumise, EELV). A seulement 31 ans, elle est parmi les plus jeunes députés de l’Assemblée Nationale. Elle est membre de la « Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de la République » ainsi que de la « Mission d’information sur la déontologie des fonctionnaires et l’encadrement des conflits d’intérêt ». En septembre 2017, elle est nommée rapporteur du groupe de travail « La démocratie numérique et les nouvelles formes de participation citoyenne ». Dans son travail comme députée Paula s’attelle à quatre domaines : les réformes institutionnelles pour plus de transparence dans la vie politique, la modernisation de l’administration et l’augmentation de la participation citoyenne par le développement du numérique, l’introduction de  l’Amérique Latine dans l’agenda français et la représentation des Français de sa circonscription.

Mardi et mercredi 21 et 22 novembre, Paula Forteza participait au sommet régional du partenariat pour un gouvernement ouvert à Buenos Aires, événement en totale concordance avec ses compétences.

Faustine Luneau

 

Crédit photos : Faustine Luneau