En cuarentena…

Nos lecteurs racontent comment ils ont vécu cette période exceptionnelle. Une série qui illustre les péripéties traversées par des Français piégés en Argentine après la déclaration du confinement due au Covid-19.

Bonjour Audrey ! Pouvez-vous vous présenter …

Audrey, 28 ans, partie en couple réaliser un rêve : faire le tour de l’Amérique du sud pendant un an, nous voilà toujours en période d’exploration … mais d’un appartement de Mendoza, en Argentine, depuis maintenant trois mois. Après six mois de voyage, le tour du monde est interrompu par la venue du coronavirus mi-mars 2020.

Nous avons commencé notre voyage au Nord du Brésil, avons descendu toute la côte Atlantique jusqu’en Antarctique, puis nous remontions la côte Pacifique via le Chili et la Ruta 40 en Argentine. Au début notre objectif était « touch the alpaga », mais aujourd’hui c’est plutôt « don’t touch the corona » !

Comment vivez-vous la vie argentine confinée ?

Bien que le confinement soit long, nous le vivons bien. Nous sommes dans une colocation avec un couple argentin avec qui nous nous entendons bien et avec qui nous partageons beaucoup de moments conviviaux.

Au début du confinement, nous ne sortions pas du tout et faisions livrer nos courses. J’ai énormément lu pendant le premier mois, et nous avons appris à cuisiner des spécialités Argentines comme le « pastel de papas » ou les « asados ».

Après quelques jours passés à profiter des plaisirs viticoles de la région, j’ai pris ce temps offert pour retracer des anecdotes du voyage, de notre vie et de notre quotidien en Argentine sous forme de bande dessinée : Prout et Pim’s en Amérique, toujours à la recherche de l’alpaga perdu.

Comment vous est venue l’idée de faire cette bande dessinée ?

Depuis le début du voyage, je notais dans un carnet toutes les anecdotes qui m’avaient amusées. Lorsque les papeteries ont pu rouvrir, je suis allée m’acheter du papier et un crayon. Je me suis mise à mettre en image toutes ces petites notes que j’avais gardées.

Je n’ai pas pu être là pour la naissance de mon cousin en France en février, et j’ai voulu lui raconter nos aventures par le moyen d’une bande dessinée, qu’il pourrait colorier.

Je raconte ainsi nos anecdotes de voyage, de vie quotidienne et de confinement au travers des deux personnages principaux Prout (la fille) et Pim’s (le garçon). La bande dessinée est composée de sketchs courts, tendres et amusants qui nous représentent.

Qu’allez-vous faire une fois libérée du confinement ? 

Nous espérons toujours pouvoir poursuivre notre découverte de l’Argentine et de l’Amérique du sud. Et j’ai encore plein d’idées pour la suite de Prout & Pim’s !

Pour découvrir les aventures de Prout & Pim’s, vous pouvez visiter la page Facebook https://www.facebook.com/Prout-Pims-104811124600765/ ou sur Instagram avec le #Proutetpims, signés par Audrey avec son anagramme « Yerdua »

Propos recueillis par Perrine Bontemps

 

 

Partager sur