« Couvrez ce sein que je ne saurais voir. Par de pareils objets les âmes sont blessées… »