FIBA 2022

Le grand festival de théâtre de Buenos Aires renoue avec sa tradition : du 25 février au 6 mars se tiendra le grand rendez-vous.

Ce festival, l’un des plus importants de la région, organisé par le ministère de la culture de la ville de Buenos Aires, offre une programmation gratuite dans plus de 45 espaces de la ville –salles de théâtres, espaces culturels, endroits non conventionnels en intérieur et en extérieur –   et s’enorgueillit de réunir les meilleurs spectacles d’arts de la scène nationaux et internationaux. Les spectateurs se verront proposer des expériences participatives, immersives et interactives. Il y aura également des formats hybrides au cours desquels des langages audiovisuels fusionneront avec les spectacles de scène. « FIBA est une occasion unique pour explorer de nouvelles formes expérimentales de théâtre, musique et danse. …de nouveaux modes mixtes de représentation, de nouveaux espaces et technologies » assure Enrique Avogadro, le ministre de la culture de la ville de Buenos Aires.

La programmation peut être consultée et les réservations se faire sur la toile Vivamos cultura

On peut également se renseigner sur la programmation en consultant le WhatsApp de BOTI (l’assistant virtuel de la ville 11/5050 0147)

Parmi tous les spectacles, les deux propositions françaises au programme sont : « El porvenir » de Clément Bondu et « Vanitas Marte » de Agustina Sario y Matthieu Perpoint

El Porvenir de Clément Bondu, est une création originale du poème dramatique de l’auteur, avec interprétation de l’actrice Luz Quinn et musique d´Ignacio Cruz. C’est une réflexion sur les désastres du monde actuel, un texte aux accents prophétiques qui joue avec les codes de la science-fiction pour se muer en épopée. Le jeune auteur Clément Bondu, est écrivain, directeur et cinéaste, il est diplômé de l’Ecole normale supérieure de Lyon et du conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris. Il écrit des poèmes, des contes, des pièces de théâtre et des livrets d’opéra. Ses spectacles sont produits par sa compagnie « Année Zéro », et ses films sont á la limite du documentaire et de la fiction.

El Porvenir sera monté les vendredi 25 et samedi 26 á 20h et dimanche 27 février á 16h
Au Santos Dumont 4040 (Santos Dumont 4040)
Entrée gratuite, durée 50’.
Réservations en ligne, 48h avant la représentation sur  https://vivamoscultura.buenosaires.gob.ar/

El Porvenir sera également interprété a Rosario, au Centro Cultural Parque de España, le 4 mars.

Vanitas Marte de Agustina Sario et Matthieu Perpoint

Vanitas Marte s’inscrit dans une trilogie Vanitas qui renvoie au baroque et à la vulnérabilité humaine. Le corps est le motif d’une réflexion esthétique : la relation du corps humain avec son entourage. Dans Vanitas 1 et 2 les auteurs présentaient le corps comme un territoire du biologique, du pulsionnel, du social et du culturel. Après les recherches réalisées sur le corps-foret et le corps-ville, voici comme clôture de la trilogie Vanitas Marte, un voyage a la planète Mars guidé par les questions « Quelle est la corporalité de Mars ? » « Qu’emporterions-nous d’humain là-bas »…

Agustina Sario et Matthieu Perpoint sont chorégraphes et directeurs.

“Vanitas Marte” tous les tours du mercredi 2 au dimanche 6 mars, a 21h. Fundación Cazadores (Villarroel 1438)
Entrèe gratuite (recommandè pour les plus de 18 ans).

Réservations en ligne, 48h avant la représentation sur

https://vivamoscultura.buenosaires.gob.ar/

 

Partager sur