Départ de « The green expedition »

Le signal du départ du plus long éco-raid en véhicules électriques du monde a été donné mardi 10 avril à Rio Gallegos. Six véhicules participent : une Tesla S85, deux Renault Zoé ZE 40, une moto électrique ZERO DS 2017 et deux vélos électriques Matra i-Step Tour XT S.

Une aventure qui mènera pilotes et véhicules, tout au long des 5000 km de la mythique route 40, à Salta, le 28 avril prochain, après avoir traversé 20 parcs nationaux, 18 cours d’eau importants et relier 27 cols andins, à haute altitude (le plus haut est à 4 895 mètres).

Ce raid n’est pas une épreuve d’endurance, ni une course de vitesse, rappelons-le, mais la démonstration de la capacité à utiliser des véhicules électriques de série dans des conditions extrêmes, dans un pays où n’existent pas de bornes de recharge

L’organisateur de « Green Expedition », Bruno Ricordeau, gérant d’ATO (Atypik Travel Organization), anticipe, confiant, que « …si l’on réussit ce défi, on peut accélérer sur l’électrique en Europe et en France ».

Le pari est lancé…

Ndlr : lire l’article du Trait-d’union du 12 décembre dernier « L’Argentine ouvre ses portes au plus grand raid en véhicules électriques du monde »).

Liste des pilotes au départ de Rio Gallegos (la première étape Rio Gallegos-Calafate),

Denis Auvillain sur Tesla S85, Maria-José et Alejandro Ivanissevitch sur Renault Zoé ZE 40 (1), Laurence Thouin sur Renault Zoé ZE 40 (2), Bastien Hieyte sur moto électrique ZERO DS 2017, Pascal Souvestre sur vélo électrique Matra i-Step Tour XT S (1) et Yannick Georgeault sur vélo électrique Matra i-Step Tour XT S (2).

Aventure à suivre sur :

Facebook https://www.facebook.com/thegreenexpedition/

ou sur

 www.greenexpedition.fr

 

Partager sur