Olivier Py lance un échange théâtral franco-argentin

Le directeur du Festival de théâtre d’Avignon, Olivier Py, a été reçu vendredi 13 mars dernier par le ministre de la culture de la ville de Buenos Aires, Hernán Lombardi, afin de présenter au Centro Cultural Recoleta la coopération théâtrale mise en place entre la France et l’Argentine pour cette année 2015.

DSC_0733

Rafael Spregelburd, Sergio Boris,Claudio Tolcachir, Olivier Py, Hernán Lombardi

C’est un sourire immense qui s’étire sur le visage d’Olivier Py. L’artiste français, également directeur du fameux Festival d’Avignon, l’une des pépites du théâtre français, s’est déplacé spécialement de France jusqu’en Argentine pour venir présenter cette petite surprise qu’il concocte depuis 6 mois avec le ministère de la culture de la ville de Buenos Aires. Ainsi, cette année, ce sont trois œuvres argentines qui ont été choisies pour participer au Festival d’Avignon qui aura lieu du 4 au 25 juillet. « Cuando vuelva a casa voy a ser otro », de Mariano Pensotti, « Dínamo », de Claudio Tolcachir et « El Síndrome », de Sergio Boris seront donc présentés à la 69ème édition du festival français. Cette sélection s’inscrit dans une volonté du festival d´appuyer la création contemporaine argentine.

« J´ai découvert à Buenos Aires une scène théâtrale très riche et très intéressante »

a déclaré Olivier Py, qui était venu effectuer une représentation dans la capitale argentine en septembre dernier. Après une discussion fructueuse avec Hernan Lombardi, ministre de la culture de la ville de Buenos Aires, Olivier Py s’ouvre un peu plus au théâtre portègne et offre une de ses pièces à la scène argentine. « La niña, el diablo y el molino » se présente à partir du 11 avril prochain, dans la salle « Villa Villa » du Centro Cultural Recoleta. Le début d’une coopération théâtrale entre les deux pays qui ne renforce qu’un peu plus l’attrait culturel mutuel qui a toujours animé leurs relations.

Avec un théâtre qu’on lui reproche parfois d’être excessif et engagé, Olivier Py a néanmoins su se faire sa place : lauréat de la Fondation Beaumarchais, prix Nouveau Talent Théâtre SACD (1996) et prix Jeune Théâtre de l’Académie française (2002). Le Festival d’Avignon, dont il est le directeur depuis septembre 2013, est un des événements majeur de l’art de scène contemporain, qui attire chaque année un public nombreux, de professionnels comme d’amateurs du milieu.