Spectacle de danse « More, more, more… Future »

Mardi 4 et mercredi 5 avril, Faustin Linyekula, figure incontournable de la danse africaine, sera présent au Théatre Argentin de La Plata.

faustinOn le qualifie de créateur, de pédagogue ou encore d’agitateur culturel, il est en tout cas l’un des maîtres de la danse contemporaine africaine. Artiste congolais ultra prolifique, Faustin Linyekula a fait de la danse ndombolo une œuvre d’art à part entière. Danseur lui-même et chorégraphe, il a créé de nombreux spectacles qui ont été très bien reçus dans les festivals internationaux tel que celui d’Avignon où il s’est souvent  produit. Il a également renouvelé les codes du théâtre en adaptant « Bérénice » de Racine au goût du Congo en guerre, accompagné par six comédiens compatriotes.

Il s’inspire beaucoup de l’histoire de son pays pour écrire ses textes, mettre en place ses spectacles. Marqué par les guerres, la terreur et l’effondrement de l’économie, la République Démocratique du Congo est un centre culturel très développé de l’Afrique, avec un patrimoine rayonnant, mais dont le système politique empêche le développement des artistes. C’est ce qu’il dénonce dans ses spectacles. Notamment « More, more, more… Future », cette punk opéra sur la musique de Flamme Kapaya et les costumes de Lamine Badian Kouyaté, a été monté un peu partout au Kunstenfestivaldesarts à Bruxelles, au Festival d’automne à Paris mais aussi au Portugal, en Allemagne, en Grande-Bretagne, au Canada et aux États-Unis. Il sera donc présent pour exposer son imagination fourmillante d’idées au public de La Plata.

Mardi 4 avril et mercredi 5 avril, à 21h, au Teatro Argentino, Calle 53 y 10, au 1900 à La Plata

Partager sur