Le festival de Cannes, ouverture

Le festival de Cannes 2018, vu de l’intérieur.

Aujourd’hui, mardi 8 mai, c’est l’ouverture du Festival de Cannes 2018 : la première édition après l’affaire Weinstein et les nombreux scandales qui ont suivi, dans le monde du 7ème Art. Le producteur a été accusé de viols et agressions sexuelles. Certains de ces actes se sont passés à Cannes à l’occasion du festival.

L’organisation du festival en a pris note. Des tracts sont distribués, avec numéro de téléphone, pour toute victime ou témoin d’actes répréhensibles, et un ordre est donné : “Comportement correct exigé”.

L’ambiance est festive. Depuis 24 heures nous avons vu apparaître les escabeaux et les mi-échelles en face des marches avec des cadenas et les noms des propriétaires dessus ! La belle affiche du baiser entre Jean-Paul Belmondo et Anna Karina dans Pierrot le Fou (Godard 1965) s’étale sur le fronton. Elle est belle cette affiche ! Il fait bon, cinéphiles et curieux, nombreux, se promènent sur la croisette avec plaisir dans une attente gaie et enthousiaste.

 

La montée des marches par les stars est toujours très attendue et les vêtements extraordinaires ne manquent pas de critiques. Cette année les « selfies » sont interdits ; cela ne gêne aucunement les spectateurs. Bien des réalisateurs et acteurs américains sont absents, sans doute pour des raisons pratiques: la date ne leur convient pas. Il faut aussi noter que « Netflix » est banni du festival cette année.  L’arrivée de Penelope Cruz, accompagnée de son conjoint Javier Bardem, est très remarquée (plus tard nous les verrons dans le film d’ouverture Todos lo Saben, dans lequel joue également le grand acteur argentin Ricardo Darín), on reconnaît aussi beaucoup d’autres grands noms  comme Julianne Moore, Isabelle Adjani, Cate Blanchett les membres du jury et Martin Scorsese.

 

Cette année Edouard Baer est le maître de cérémonie. Il présente cette 71ème édition du festival avec élégance et poésie ; son monologue est accompagné au piano. Durant cette présentation, Pierre Lescure, président du festival, et Thierry Fremaux, délégué général prennent également la parole.

 

Thierry Frémaux présente, l’un après l’autre, les 9 membres du jury, parmi lesquels 5 femmes dont la présidente Cate Blanchett toujours aussi belle et élégante, et Lea Seydoux qui coupe le souffle avec sa robe très transparente. Les membres du jury sont : Cate Blanchett, Léa Seydoux, Kristen Stewart, Khadja Nin, Ava DuVernay, Andrei Zvyagintsev, Robert Guediguian, Denis Villeneuve et Chen Chang.

Cate Blanchett, une des premières actrices à dénoncer Harvey Weinstein, reste très sobre dans son discours. Elle se déclare “heureuse d’être la présidente du jury cette année et souhaite que chaque film soit vu avec l’esprit et le coeur ouverts”. Elle ne fait pas de discours politique et ne parle pas non plus de la position des femmes dans le 7ème Art.

 

Edouart Baer fait allusion à Mai 68. Le festival a été annulé cette année-la. La chanteuse Juliette Armanet, révélation 2017, nous ravit en chantant de sa voix claire “Les moulins de mon coeur”, musique écrite par Michel Legrand pour le film “l’affaire Thomas Crown” qui sortit en 68.

 

Finalement Cate Branchett et Martin Scorsese terminent cette brillante cérémonie en déclarant l’ouverture de la 71ème édition du Festival de Cannes 2018.

En 12 jours, jusqu’au 19 mai, il y aura 21 films à voir, dont 4 longs-métrages français.

 

Bianca McMaster

Partager sur