Le titulaire de l’AFIP au Palais du Luxembourg et à l’UEFA

Le directeur de l’AFIP Ricardo Echegaray a fait un exposé jeudi 18 juin à la tribune du Sénat français sur la fraude faite aux Etats par les contribuables, puis il s’est déplacé à Nyon (Suisse) pour rencontrer Michel Platini, président de l’UEFA (Union européenne des associations de football).


Invité par la sénatrice Marie-Noëlle Lienemann dans le cadre du colloque « Quelle nouvelle étape pour lutter contre l’évasion fiscale et réguler la finance ? », Ricardo Echegaray a décrit les actions conduites par l’Argentine pour récupérer les quelques 3.500 millions de dollars que des contribuables argentins ont frauduleusement déposés dans la succursale genevoise de la banque HSBC. Il a souligné l’importance d’enrayer ces pratiques de comptes « opaques » qui appauvrissent les Etats, leur économie et tous leurs citoyens.

 

Echegaray Platini

Au cours de sa réunion avec Michel Platini, vendredi 19 juin, le titulaire de l’AFIP lui a fait part des actions menées en Argentine pour enrayer l’évasion fiscale dans le monde du football, et plus particulièrement lors des transferts de joueurs. Il lui a fait part du souhait de l’AFIP d’accéder au Registre Mondial de Transfert de Joueurs (TMS) que tient la FIFA.

Partager sur
Mots-clés:,