XVème Forum des entreprises de la CCI France Argentine

Cette quinzième édition du Forum des entreprises s’est tenue le 21 septembre dernier au Palacio Duhau Park Hyatt hotel dans le cadre de la semaine Viví Francia organisée par la CCI France Argentine

La journée a commencé sous une pluie battante, froide, très peu en accord avec l’attente des argentins toujours anxieux de fêter l’arrivée du printemps, et pourtant le salon du Palacio Duhau, où s’est déroulé le forum, était plein.

Après l’éclat de la 14ème édition de 2016 qui avait eu lieu, on s’en souvient au Palacio San Martín, siège du « Ministerio de Relaciones Exteriores y Culto » argentin, et à laquelle avait participé aux côtés d’autorités argentines, une délégation du MEDEF, et des représentants de provinces argentines et de l’UIA (Unión Industrial Argentina), le forum de cette année 2017 a repris sa physionomie habituelle dans des lieux désormais devenus traditionnels pour cette importante rencontre du monde des affaires.

Après les paroles de bienvenue de Jean-Edouard de Rochebouët, président de la chambre, l’ambassadeur Pierre-Henri Guignard, a, entre autres, rappelé les similitudes des grands chantiers à l’étude dans nos deux pays –réformes de la législation du travail et de la fiscalité-, il a souligné aussi le dynamisme des entreprises françaises installées dans le pays, et dans un autre domaine a assuré l’appui de la France à la candidature de l’Argentine pour son entrée à l’OCDE.

Se sont ensuite succédés au pupitre des représentants du ministère des finances, du secrétariat du commerce et du ministère de l’économie argentins, exposant avec chiffres et diagrammes à l’appui, chacun dans son domaine, les mesures prises pour assainir une économie ravagée. Les résultats macro-économiques, d’après le conseiller du ministre argentin de l’économie, sont encourageants et indices d’une économie qui redémarre : croissance interannuelle de 3%, record historique de croissance dans la construction, augmentation dans les secteurs automobile et du tourisme, taux d’inflation en baisse et  surtout la consommation des ménages donnant des signes de reprise…

L’optimisme affiché par les orateurs, tous fonctionnaires publics, a été toutefois dénoncé par le dernier intervenant de la matinée, Orlando Ferreres, un habitué des rencontres organisées par la CCI, qui en tant que consultant privé en questions économiques, a signalé nombre de dysfonctionnements et un gradualisme exagérément lent qui pourraient, d’après lui, retarder l’assainissement de l’ensemble de l’économie.

L’après-midi, tables rondes sur les questions énergétiques et sur les ressources humaines ont été suivies d’un cocktail de clôture non plus au Palacio Duhau mais dans les salons de l’ambassade.