Et si on s’achetait une Webcam ?

94Une webcam est une petite caméra reliée à votre ordinateur. Elle est composée de milliers de capteurs (CCD) qui transforment l’image en la numérisant. L’image de départ devient alors une image numérique… Elle sert à envoyer une image en direct (ou presque) soit à un cor-respondant unique, soit sur un site spécialisé de la Toile (il y en a plusieurs mais les plus connus sont Netmeeting et CuSeeMe) où celle-ci pourra, selon votre choix, être vue par tous les visiteurs du site ou en vidéoconférence, seu-lement par des interlocuteurs que vous aurez sélectionnés sur une liste, lesquels peuvent être des amis auxquels vous aurez donné rendez-vous sur le site. Que ce soit dans des salons vir-tuels ou en tête à tête, vous pourrez discuter et voir vos interlocuteurs en direct : les logiciels que vous utiliserez vous permettront de trans-mettre simultanément image et son. Bien en-tendu vous aurez pour cela besoin d’avoir à la fois une Webcam, un micro et des haut-parleurs (il existe des Webcams avec micro incorporé).

Il est fortement conseillé de posséder une connexion à l’Internet haut débit (ADSL, câ-ble…) et bien sûr une carte vidéo adaptée et une carte son. Le principal avantage de la vi-déoconférence réside dans le coût de la com-munication. Concrètement, que vous conver-siez avec votre voisin ou votre cousin en Aus-tralie, c’est gratuit.

Quel ordinateur et quels logiciels pour votre webcam ?
Pour bien utiliser votre webcam, vous devez posséder un équipement de base. Inutile de vous le préciser, il vous faudra un ordinateur ! Pour les PC, il est recommandé de posséder au minimum un Pentium 3 (ou équivalent) avec au minimum 64 Mo de mémoire RAM et 50 Mo de mémoire disponible sur votre disque dur. Pour un Mac, un G3 avec là aussi 64 Mo de mémoire est un minimum. Ensuite l’équipement dépendra de ce que vous voulez faire avec votre webcam.

Si vous avez un PC et Windows
Vous avez l’embarras du choix. Vous pouvez utiliser Netmeeting qui vous est livré avec Win-dows. Pour vous connecter avec un ami il vous suffit de lui demander son adresse IP et de l’en-trer dans la case prévue à cet effet. Si votre in-terlocuteur vous demande votre propre adresse IP pour vous appeler, sachez que vous la trou-verez en allant dans la rubrique « Aide » de Net Meeting, sous-rubrique « A propos de Netme-eting« . Vous pouvez utiliser aussi le logiciel CuSeeMe que vous pourrez installer gratui-tement depuis le site
http://www.cuworld.com/

Microsoft Messenger (MSN), versions 6.0 et supérieures, vous permet de voir votre inter-locuteur s’il est équipé d’une webcam. Par con-tre, vous risquez de pas ou mal l’entendre. Yahoo Messenger vous permet également de communiquer par l’image et le son, et est disponible gratuitement
http://ca.messenger.yahoo.com/download/). Enfin, vous pouvez aussi utilisez AIM, le logiciel de messagerie d’AOL
(http://www.aol.com.ar/Aim/aim40.adp) et qui vous permettra de dialoguer aussi bien avec des interlocuteurs équipés de AIM, du programme MSN que du programme Yahoo.
Enfin, vous pourrez aussi trouver d’autres logi-ciels pour des usages plus spécifiques comme la télésurveillance à l’adresse
http://whoetbe.com/webcam/software.php
Et puis, si les webcams vous fascinent et que vous ne disposez pas encore de la vôtre, visitez l’un des sites
http://webcam.linternaute.com/, http://www.blue.fr/folles/, http://www.agocam.com/.
Vous verrez tout ce que l’on peut émettre sur la toile, rien qu’avec une Webcam.
Si vous avez un Mac
Si vous utilisez un Macintosh, tout dépend du système opératif installé sur votre machine. Avec le dernier-né de la marque à la pomme, OSX Panther, le plus simple est d’utiliser le lo-giciel maison, iChat. Il vous permet de com-muniquer facilement avec tous les autres Mac sous OSX mais aussi avec les PC, qui doivent de leur côté utiliser AIM, un des programmes pionniers du chat, concurrent de MSN (version 5.5, http://www.aim.com/). Il n’existe pas pour l’instant de compatibilité entre iChat et MSN, mais AIM est gratuit et les transmissions via iChat sont de meilleure qualité qu’avec Netme-eting. Le mieux est d’être muni de la iSight, la webcam fabriquée par Apple, mais la plupart des autres webcams du commerce sont égale-ment compatibles.

En dehors de iChat, ou si vous êtes encore sous système OS9, vous pouvez utiliser d’autres pro-grammes de vidéoconférence pour contacter vos amis ou votre famille. Certains sont gratuits, comme iVisit (il fonctionne entre Mac et PC, http://www.ivisit.info), Squidcam (compatible Mac/PC,http://www.squidsoft.com/squidcam), VChat (qui permet de se connecter au réseau CUSeeMe, http://homepage.mac.com/vchat/
documentation.html) ou Yahoo Messenger (lui aussi est compatible, http://fr.messenger.yahoo.
com/). D’autres, qui offrent des prestations supérieures en terme de qualité d’image, com-me ISPQ (http://www.ispq.com/), sont pa-yants. Pour télécharger tous les logiciels qui vous intéressent, allez voir www.macupdate.com.

Dans tous les cas, n’oubliez pas de vérifier que votre microphone est bien connecté : pour Mac, passez par les Préférences système, et pour PC voyez avec le Panneau de Contrôle « Son et multimédias« . Votre webcam devrait être auto-matiquement reconnue. En revanche, certains programmes nécessitent de préciser de nouveau les entrées son et vidéo. Enfin, n’oubliez pas que votre pare-feu peut parfois bloquer l’entrée ou la sortie du son et des images, il vous faudra peut-être changer sa configuration.

Quelle webcam choisir ?
Avant d’acheter une webcam, il est conseillé de vérifier la qualité de son image, sa vitesse de transmission, son mode de connexion, son sys-tème automatique de correction de la lumière et, bien sûr, son prix.

Les webcams ne possèdent pas toutes la même résolution. Aujourd’hui la résolution minimum du capteur CCd se situe à 100 000 pixels. Il faut savoir que plus la résolution sera élevée plus l’image sera de bonne qualité. La vitesse d’une webcam varie très peu. Elle doit être au minimum de 25 images par seconde.

Il existe différents moyens de connecter sa webcam à son ordinateur. Une grande partie des webcams fonctionnent avec un port USB. Cependant, certains modèles nécessitent enco-re un port parallèle. Il vaut donc mieux se ren-seigner avant sur le type de port disponible sur votre ordinateur. Pour vous aider, on peut dire que si vous avez acheté votre ordinateur après 1998, il y a de grandes chances qu’il possède un port USB. Enfin, les meilleures d’entre elles ont une connexion FireWire, plus rapide.

Certaines webcams sont équipées d’un cor-recteur automatique de lumière, d’autres non. Cela peut paraître anodin, mais lors de l’uti-lisation c’est un critère important. Une web-cam qui ne dispose pas d’un correcteur auto-matique vous obligera à jongler sans cesse avec la lumière de la pièce ou la position de la webcam.

Finalement, le prix d’une webcam dépend de l’emploi que vous voudrez en faire. Pour un usage de base, vous trouverez des modèles à partir de 20 Euros. Selon les performances de votre webcam le prix augmentera mais vous obtiendrez un résultat bien supérieur. Toute-fois, ne vous laissez pas prendre au piège, la webcam la plus chère n’est pas forcément la plus adaptée à votre cas. L’achat d’une webcam haut de gamme ne se justifiera que si vous pos-sédez une connexion Internet haut débit, car la qualité de l’image et du son est liée au débit.

D’autres utilisations
Votre webcam peut aussi vous servir d’appareil photo. Cependant, la faible résolution ne per-met pas d’obtenir des photos papier de bonne qualité, mais c’est suffisant pour l’affichage sur micro-ordinateur. Grâce au vidéomail vous pouvez aussi envoyer un petit film vidéo joint avec vos courriels. Pour cela, c’est très simple, il suffit de se procurer un logiciel de vidéomail (chercher sur le site http://www.zdnet.fr dans la rubrique « Télécharger« ), il se chargera de com-presser la séquence vidéo et d’y associer un petit fichier exécutable qui permettra à votre correspondant de regarder simplement la vi-déo. Toutefois, attention au poids du fichier que vous allez envoyer par e-mail : une courte séquence vidéo peut très vite peser très lourd et être très longue à réceptionner.

François Eldin

Partager sur