Un vent nouveau souffle sur la BD

A l’occasion de la semaine de la Francophonie 2019, l’Alliance Française de Buenos Aires accueillait Catel Muller, illustratrice de bandes dessinées et son mari, José-Louis Bocquet, éditeur et scénariste de BD.

Tous deux étaient invités à une table ronde autour du roman graphique en l’honneur des grandes femmes oubliées, et ont été reçus au lycée franco-argentin Jean Mermoz, où ils ont eu l’occasion d’échanger avec une classe de 6ème autour du roman graphique, et plus particulièrement Le monde de Lucrèce, ouvrage issu de la collaboration de Catel et Anne Goscinny, fille de René Goscinny.

Catel est diplômée de l’école supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, passionnée de dessins et de récits depuis l’enfance, elle se lance rapidement dans l’illustration de bandes dessinées, notamment pour enfants. Toutefois, à ses débuts dans les années 2000 les métiers d’illustratrice et d’auteure sont encore très peu pratiqués par des femmes. Catel a toutefois la chance de très vite en faire son métier et de rapidement obtenir un grand succès avec ses ouvrages, comme Lucie (2000-2006), sa première œuvre destinée à un public adulte. Ses œuvres et ses dessins sont pour elle un moyen de s’exprimer, de faire passer des messages mais surtout de refléter une époque, notre époque. Catel est une auteure résolument engagée, notamment dans la cause féministe ; elle s’inscrit dans son temps pour produire des ouvrages novateurs et rafraîchissants.

Le monde de Lucrèce, de Paris à Buenos Aires

Le monde de Lucrèce, sur lequel les élèves du lycée franco-argentin ont eu l’occasion d’échanger, est le fruit du travail commun de Catel et d’Anne Goscinny, 3 tomes sont aujourd’hui disponibles. Lucrèce est une jeune adolescente du 21ème siècle, « la sœur » du fameux « petit Nicolas » né sous la plume de René Goscinny. Lucrèce évolue dans une époque pleine de bouleversements, un monde « loufoque » comme elle aime à le décrire. La jeune fille et son univers sont issus de l’imagination commune d’Anne et de Catel, qui se sont inspirées de leur entourage, de leurs propres vies, afin de créer un univers singulier, celui de Lucrèce. La vie de la jeune adolescente est tantôt bercée par l’insouciance de la jeunesse, tantôt par les réalités de la vie auxquelles elle se trouve confrontée malgré son jeune âge. Le monde de Lucrèce est un ouvrage qui séduit petits et grands, un ouvrage dans lequel il est facile de se plonger et de s’identifier.

Le roman graphique, en l’honneur des femmes oubliées

Catel est une touche à tout, elle n’hésite pas à se lancer dans de nouveaux défis, et jongle à la perfection entre ses différents publics. La thématique de prédilection, de l’auteure et de son mari, tourne autour des femmes d’exception, trop souvent oubliées et balayées par le temps et l’histoire. Une passion commune pour le personnage haut en couleurs de Kiki de Montparnasse les mena à l’écriture et à la publication de leur premier ouvrage en 2007. Leur objectif, « raconter une époque, à travers les yeux d’une femme », devenu un best-seller international, incita le duo à poursuivre dans cette voie.

« Catel & Bocquet » comptent aujourd’hui trois publications : Kiki de Montparnasse (2007), Olympe de Gouges (2012) et Joséphine Baker(2016). Un quatrième roman est en cours d’écriture et portera sur la vie d’Alice Guy, pionnière du cinéma qui évolua aux côtés des frères Lumière, Léon Gaumont et autres grands noms du cinéma.

Résolument déterminés à mettre en lumière des modèles féminins dont notre époque a bien besoin, « Catel & Bocquet » se sont imposés en figure de proue d’un nouveau genre dans le milieu de la bande dessinée franco-belge. Au cours de la table ronde organisée par l’Alliance Française, ils s’expriment sur l’évolution des mentalités au sein du milieu éditorial. Selon eux, le monde de la bande dessinée et de l’édition est en train de vivre un changement de paradigme inédit, passant d’un milieu quasi exclusivement masculin, fait par les hommes pour les hommes, à la démocratisation d’ouvrages féminins, et d’un nouveau lectorat. Une révolution récente, mais une révolution qui compte et qui bouleverse peu à peu les codes du roman graphique traditionnel.

Elhia PASCAL-HEILMANN.