La littérature belge francophone « Entre absence et magie »

Voix francophones 2021 : rencontres internationales. Les entretiens du CEF reprennent avec une rencontre virtuelle internationale : jeudi 20 mai à 11h.

Les entretiens du CEF reprennent avec une rencontre virtuelle internationale : Jeudi 20 mai à 11h, le CEF recevra en direct, sur l’écran, la professeure à l’université de Mons, Catherine Gravet, de nationalité belge et Juan Miguel Dothas, doctorant à  l’Université de Mons. Ces deux spécialistes feront découvrir ou mieux connaître la littérature belge francophone et l’œuvre de l’écrivain Jean-Philippe Toussaint

Pour assister, se connecter directement sur la page:

https://www.facebook,com/ceflenguas/

 

Activité gratuite, sans inscription préalable. La rencontre sera diffusée sur Facebook live puis restera disponible sur la page IGTV.

https://www.facebook.com/ceflenguas                        

@cef.lenguasvivas

Catherine Gravet est titulaire d’une thèse de doctorat (Université de Lorraine, Metz) portant sur le parcours d’un écrivain belge, Alexis Curvers. Elle est professeure à la faculté de traduction et d’interprétation de l’université de Mons (Belgique).
Elle enseigne entre autres, l’histoire de la littérature belge francophone, les études de genre et l’histoire et les théories de la traduction.
Elle est responsable du centre de “Recherche en interdisciplinarité” de l’UMONS.

Parmi ses nombreuses publications, rappelons Un parcours d’écrivain au XXe siècle : Alexis Curvers et ses relations littéraires ; Traductrices et traducteurs belges (2013) : Écriture scientifique, écriture sous contraintes (2014) ; Traduire la littérature belge francophone : itinéraires, œuvres et personnes ( 2016), ouvrage collectif dirigé par Béatrice Costa et Catherine Gravet.

Juan Miguel Guillermo Dothas, argentin, est doctorant en langues, lettres et traductologie à l’université de Mons (UMONS), en cotutelle avec l’université polytechnique Hauts de France (UPHF), à Valenciennes. Sa recherche porte sur les traductions de l’œuvre du romancier belge Jean-Philippe Toussaint. Titulaire d’un magister en analyse du discours (Université de Buenos Aires 2014), ses autres domaines de recherche sont la sémiotique textuelle, l’analyse du discours littéraire et la littérature française.

Partager sur