Décès de Juan A. Tobias, recteur de l’ « Universidad del Salvador »

Juan Tobias est décédé mardi matin 27 février, chez lui, terrassé par un infarctus. Après 33 ans à la tête du prestigieux établissement d’enseignement supérieur, il était à la veille de quitter ses fonctions de recteur.

Juan Alejandro Tobias, né à Buenos Aires, avait 75 ans. Licencié en philosophie, il avait été professeur avant d’être nommé recteur de la USAL, université qu’il dirigeait depuis juin 1985. Un record, si l’on considère qu’il a été à la tête du centre d’études plus de 33 ans, l’université n’ayant, elle, que 62 ans. Visionnaire dans la projection internationale de l' »USAL », Juan Tobias n’a eu de cesse de fomenter et mener à bien toutes sortes d’accords avec des universités et maisons d’études du monde entier. C’est d’ailleurs avec son active et bienveillante collaboration que se sont créés au sein de l' »USAL les cursus franco-argentins bi-diplômants « La Condamine », en economie, gestion et droit.

Auteur de nombreuses conférences et d’innombrables articles publiés dans des livres et revues scientifiques, il avait reçu de très nombreuses distinctions : docteur « Honoris causa » de Paris I Panthéon-Sorbonne, docteur en lettres de la « State University of New York » et également de l’Universidad de Morón. Il a occupé de nombreuses et diverses fonctions, dans des organismes internationaux et argentins de renom.
Marié, père de quatre enfants, Juan Tobias était ami personnel du pape François, depuis leurs années d’étudiants à la faculté de théologie du « Colegio Máximo San José de la Compañia de Jesús ».

C’est le doyen de la faculté des sciences juridiques de l' »USAL », Carlos Ignacio Salvadores de Arzuaga, qui assumera dés le 1er mars la lourde charge de diriger cette prestigieuse maison d’études.