Je blogue, donc je suis

Internet n’a longtemps été qu’un média de plus, autrement dit une source de contenus mais non de création pour les internautes. A l’heure où les grands groupes multimédias se rassemblent en des conglomérats chaque fois plus importants, qui songerait à produire sa propre émission de radio ou de télévision ?

blog-pic-b2c

La versatilité d’internet est en train de changer tout cela. Il y a quelques années déjà, créer son propre site internet est devenu possible, car gratuit et facile. Des millions de sites de particuliers sont ainsi apparus sur la toile. Mais ils se limitaient souvent à un sujet précis et manquaient fréquemment d’actualisation, une fois l’attrait de la nouveauté évanouie… Et puis, en ces temps de mondialisation, l’internaute, perdu dans l’immensité de la toile, sentit le besoin de s’exprimer pour de bon. Croisement entre le courrier électronique et le site perso, le blog était né !

Historiquement, les premiers blogs se composaient de listes de liens commentées. Puis apparurent des sortes de « journaux intimes » publiés sur la Toile. Créés par de simples internautes, ils se composaient de textes rédigés au gré des humeurs, faisant état de la vie privée de leurs auteurs, ou de leurs réactions à leur environnement (découverte de nouveaux sites, réflexions sur l’actualité internationale ou sur l’évolution d’Internet, coups de gueule…). Le concept s’est ensuite élargi et on trouve aujourd’hui des blogs de toutes natures.

Certains sont toujours très proches de la notion de « journaux intimes« , parfois illustrés de photos. D’autres sont de simples successions quotidiennes de liens externes choisis, avec peu ou pas de commentaires. D’autres encore, au contraire, racontent au fil des jours de longues histoires, avec peu de liens externes. Beaucoup permettent de réagir au contenu publié, créant une sorte de forum permanent et multi thématique.

L’aspect communautaire est en effet un élément clé des blogs. Communautés « dirigées« , unissant un auteur à ses lecteurs, mais aussi communautés horizontales, entre auteurs. Chaque « weblogueur » affiche sur sa page d’accueil la liste de ses blogs préférés et converse régulièrement avec leurs responsables. Sites et lecteurs forment ainsi des chapelets de réseaux sociaux, où les liens sont parfois solides, mais plus souvent éphémères.

Au fil des ans, les blogs ont pris une ampleur considérable, amenant les observateurs à considérer qu’il s’agit d’un phénomène de masse et non d’une simple mode passagère. Certains blogs sont devenus extrêmement populaires, attirant chaque jour plusieurs dizaines de milliers de visiteurs. A ce titre, ils constituent à n’en pas douter un nouveau média d’information, libre et incisif, et incitent les acteurs traditionnels du monde de la presse à s’interroger sur l’avenir du journalisme. Des personnalités publiques, plus récemment, se sont elle aussi mises à produire leurs propres blogs : dans un article récent, Le Figaro citait notamment Alain Juppé, Dominique Strauss Kahn, Julien Dray et bien d’autres politiques…

Enfin, si le chat, le courrier électronique et la vidéoconférence permettent aujourd’hui aux familles qui vivent des deux côtés de l’Atlantique (et de l’équateur…) de se retrouver bien plus facilement qu’avant, un blog est aussi une bonne manière de faire découvrir aux autres le pays où l’on vit.

“L’Argentine au jour le jour“, blog mystérieux

Voilà un blog unique en son genre, puisqu’il est le seul à se dédier pleinement à la vie politique, économique et sociale de l’Argentine, mais en français dans le texte. Intelligent, insolent et décapant, « L’Argentine au jour le jour » offre le meilleur de ce nouveau média qu’est le blog : tous les jours, il passe en revue la vie du pays à travers des com-mentaires d’articles parus dans la presse, ou directement par des éditoriaux au ton très personnel. Tellement d’ailleurs que son auteur, un Français qui connaît bien l’Agentine pour y vivre et y travailler depuis une dizaine d’années, préfère pré-server son anonymat…

C’est avant tout le manque de débats autour du péronisme et, plus récemment, l’apathie des médias locaux par rapport au gouvernement qui ont motivé ce passionné d’informatique, qui a sillonné l’Amérique Latine au cours des 25 dernières an-nées, à prendre la parole grâce à ce nouvel outil. Son blog fera-t-il des émules ? Bien des expatriés, qui connaissent parfaitement l’Argentine, pour-raient donner eux aussi leur point de vue sur ce pays et enrichir ainsi les échanges franco-argentins.

L’Argentine au jour le jour

Un blog, oui mais comment ?

Il est extrêmement facile de se « fabriquer » un blog sur internet. Si la conception d’un site personnel est toujours relativement complexe (ou frustrante), des solutions gratuites et automatiques existent pour bloguer en français. Généralement il vous suffit d’une adresse électronique et de choisir ensuite entre plusieurs types de présentations (couleurs des colonnes, taille de la typographie, …), et le tour est joué ! Si vous êtes plus exigeant des services pa-yants vous proposent plus de possibilités (photos, sons, vidéos, systèmes de « syndication », etc).

Commencez par ces sites :
http://www.blogger.com/start/
http://www.u-blog.net/site/
http://www.skyblog.com/

Vincent Boigey

Partager sur
Mots-clés:,