Présentation de l’agenda français en Argentine

Ce mercredi 11 mars, l’ambassadeur de France en Argentine, Jean-Michel Casa, ainsi que l’attaché culturel, Jean-François Guéganno, ont présenté le programme culturel français de l’année 2015 en Argentine. Ciné, musique, débats, rencontres… Un agenda qui commence maintenant !

DSC_0472

Le catalogue de la programmation française en Argentine 2015

Art contemporain, sciences, théâtre, cinéma, patrimoine, littérature… Les thématiques qui composent ce nouveau programme culturel français sont encore une fois nombreuses et riches cette année. Les rendez-vous traditionnels, dans l’ensemble n’ont pas été modifiés. Ainsi, comme tous les ans, se tiendra le Festival de Cannes à Buenos Aires, du 30 novembre au 4 décembre 2015, une nouvelle saison des Cafés des Sciences, qui ont eu particulièrement de succès l’année passée, ou encore le fameux FIBA (Festival International de Buenos Aires), qui aura lieu entre le 18 septembre et le 4 octobre. Dans ce cadre, le « Groupe F », artistes spécialisés dans les feux d’artifices, ou encore la compagnie de théâtre « Particules Élémentaires », feront le déplacement en Argentine. La venue de Isabelle Huppert, et la France désignée comme « invitée d’honneur » du Festival de Cinéma Indépendant argentin seront les petits plus cinématographiques de cette année 2015.

Dans les nouveautés, se trouve « La Nuit de la Philosophie », prévue le samedi 27 juin, de 19h à 7h du matin, une nuit remplie de conférences, de dialogues, de rencontres entre philosophes argentins, français, mais également allemands. Ce type d’événement, au concept nouveau, a été pensé pour être « adapté au dynamisme culturel de la ville de Buenos Aires » a précisé l’attaché culturel, Jean-François Guéganno. C’est également le cas pour l’exposition de la BnF (Bibliothèque Nationale de France), qui présentera à partir du 18 mars prochain, une exposition des œuvres d’Astérix dans le « Centro Cultural Recoleta ». Au-delà, de simple événement, il y a également des projets plus larges, avec par exemple dans le cadre de cette exposition, une association éditoriale ouvrant la traduction des œuvres de René Goscinny et d’Albert Uderzo, les créateurs d’Astérix, à un espagnol adapté à l’Amérique Latine.

Aussi bien l’ambassadeur que l’attaché culturel ont tous deux bien insisté sur le fait que si les institutions françaises en Argentine impulsaient nombre de projets, beaucoup d’entre eux se faisaient aussi spontanément.

« Il y a une attraction naturelle entre l’Argentine et la France »

liée à la manière dont les idéaux français ont impulsé l’indépendance argentine, mais également liée à la présence des artistes argentins en France, a souligné l’ambassadeur, Jean-Michel Casa. La France en Argentine est aussi un moteur de renouvellement du débat d’idées, comme le montre par exemple la semaine de discussion sur le changement climatique, prévu en août 2015, afin de sensibiliser le public argentin à cette thématique et de faire écho à la COP21 (21ème Conférence des Nations Unies sur le Climat) qui aura lieu à Paris en décembre.

Les regards étaient graves, l’ambiance un peu pesante. Cette réunion de présentation de l’agenda culturel français en Argentine ne pouvait être faite dans un esprit festif. La tragédie qui a eu lieu lundi 9 mars dans la région de la Rioja, dans le nord de l’Argentine, qui a coûté la vie à 8 français, les institutions françaises, bien que fières de leur programme, étaient gênées de le présenter dans de telles circonstances. « Nous vous rappelons que les corps n’ont toujours pas été identifiés », a précisé l’ambassadeur, avant d’ajouter que toute l’équipe de l’Ambassade était en contact permanent avec le Consulat afin de suivre l’évolution de l’enquête.

Toutes ces informations seront bien sûr à retrouver plus en détail dans l’agenda et la lettre d’information du Trait-d’Union tout au long de cette année 2015.

Retrouver le catalogue de la programmation française en ligne